Équipe de sociomusicologie

Description 

Fondée en 2011 par Michel Duchesneau et Danick Trottier, l’équipe de sociomusicologie fait partie du Laboratoire Musique, Histoire et Société (LMHS) de l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM). Réunissant des professeurs-chercheurs de l’Université de Montréal et d’institutions partenaires, elle accueille également plusieurs étudiants des premier, deuxième et troisième cycles désireux de développer leurs connaissances en sociomusicologie et de s’impliquer sur différents terrains de recherche. La discipline sociomusicologique, encore jeune sur le territoire québécois au regard de la France notamment, permet à l’équipe de mener des projets d’enquête sur des sujets peu documentés à l’heure actuelle, toujours dans une perspective d’enrichir les données et connaissances relatives au milieu musical québécois afin de se prononcer sur ses enjeux majeurs, de conseiller les institutions, voire d’influencer les politiques culturelles. Les deux grands dossiers auxquels se consacrent les chercheurs et étudiants membres de l’équipe de sociomusicologie sont : 

La professionnalisation en musique au Québec

Le développement des publics de la musique au Québec (DPMQ).

Chercheurs

Louis Bédard Giulione

Louis Bédard GiulioneLouis Bédard Giulione est étudiant à la maîtrise en musicologie. Suite à l’obtention de son baccalauréat en musique (B. Mus. Général) en 2010, Louis décide de réorienter ses études dans un domaine plus théorique. Successivement sous la tutelle de Danick Trottier, Michel Duchesneau, puis de Flavia Gervasi, son projet de maîtrise s’articule autour du rôle du goût musical en tant que facteur de mobilité sociale chez les adolescents en milieu scolaire. Ce travail de maîtrise l’amènera à étudier les interactions sociales d’adolescents de la quatrième année du secondaire dans des écoles de la région de Montréal. Grâce à ses observations et à un questionnaire rempli par les étudiants, il sera possible d’évaluer de quelles manières les jeunes utilisent leurs connaissances musicales pour faciliter la socialisation avec leurs pairs. Louis a intégré l’OICRM et le projet DPMQ en 2013. Il est membre de l’équipe de terrain qui travaille auprès du Théâtre Hector Charland depuis 2014.

Adresse électronique : louis.bedard.giulione * umontreal.ca

 

Justin Bernard

Justin BernardJustin Bernard est titulaire d’une maîtrise en musicologie de l’Université de Montréal. Ses recherches portent sur les publics de l’opéra ainsi que sur l’opéra au cinéma. Dans le cadre de son mémoire, il a notamment mené une étude sociologique sur les publics de La Flûte enchantée, depuis la création de l’œuvre jusqu’aux répercussions de sa diffusion en Suède à travers le film éponyme d’Ingmar Bergman. Au sein de l’équipe de sociomusicologie de l’OICRM, il a effectué une enquête de terrain sur les chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. Justin Bernard est également co-animateur à l’émission L’Opéra… le dimanche aussi! de Radio Ville-Marie et collaborateur à La Scena Musicale.

Adresse électronique : justin_bernard * hotmail.com

 

 

Liouba Bouscant

Liouba BouscantLiouba Bouscant est docteur en musicologie de l’Université Lille 3-Charles de Gaulle (France), qualifiée aux fonctions de maître de conférences, agrégée de musique et diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en Histoire de la musique, Analyse et Esthétique. Elle est actuellement agent de recherche à l’Université de Montréal. Elle consacre ses travaux de recherche au rapport entre musique et politique, à travers des approches historiques, esthétiques, sémiotiques et herméneutiques.

Adresse électronique : liouba.bouscant * umontreal.ca

 

 

André Courchesne

André CourchesneAndré Courchesne est Directeur du développement des affaires à la Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux, à HEC Montréal. Diplômé en théâtre de l’Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) et en administration de l’Université du Québec à Montréal, il a mené maintes études et formations sur la gestion des arts au fil de sa carrière. Depuis 1980, il a assumé la direction administrative de plusieurs compagnies de théâtre, avant de devenir en 1989 le directeur administratif du Festival Trans-Amériques. En 1993, il se joint au Conseil des arts du Canada et devient chef du service du théâtre de 1996 à 2004. En 2005, il accède à la haute direction du Conseil à titre de directeur de la Division des arts. Il termine actuellement des études de doctorat à HEC Montréal, y mène des recherches et y donne le cours de Politiques culturelles.

Adresse électronique : andre.courchesne * hec.ca

 

Ariane Couture

Ariane CoutureAriane Couture effectue actuellement un stage postdoctoral à l’Université Laval sous la supervision de Sophie Stévance. S’intéressant à la sociologie de la recherche-création en musique, elle cherche à établir une typologie des chercheurs-créateurs afin d’analyser leur rôle et de proposer une pragmatique du milieu musical. Ariane Couture est également coordonnatrice du site de l’Université Laval de l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique et rédactrice des recensions francophones de la revue Intersections : Revue canadienne de musique.

Adresse électronique : ariane.couture.5 * ulaval.ca

 

 

Michel Duchesneau

Michel DuchesneauTitulaire de la chaire en musicologie de l’Université de Montréal, Michel Duchesneau est l’auteur du livre L’avant-garde musicale en France et ses sociétés de 1871 à 1939 (Mardaga, 1997), du collectif Musique et modernité en France (PUM, 2006), d’articles et de conférences sur la musique française de la première moitié du XXe siècle. Appuyé par une subvention du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), il a réalisé deux volumes consacrés aux écrits du compositeur et pédagogue français Charles Kœchlin (Mardaga, 2006 et 2009). En 2002, il a fondé l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM) dont il est toujours le directeur. Duchesneau est également à la tête de l’équipe de sociomusicologie qui mène actuellement un projet sur le Développement des publics de la musique au Québec. En 2012, il a reçu la Médaille Dent pour souligner sa contribution exceptionnelle à la musicologie.

Adresse électronique : michel.duchesneau * umontreal.ca

 

Étienne Galarneau

Étienne GalarneauEtienne Galarneau est étudiant à la maîtrise en musicologie à l’Université de Montréal. Sous la direction du professeur Michel Duchesneau, ses recherches sont centrées sur les musiques populaires et les plates-formes de médiations numériques. Ses champs d’intérêt sont la sociomusicologie, l’histoire et l’esthétique musicale. Il est membre du Laboratoire musique, histoire et société depuis 2011 et a travaillé sur les projets de Développement des publics de la musique au Québec et d’esthétique musicale en France entre 1900 et 1950. Percussionniste et batteur de formation, Etienne est aussi actif dans les milieux des musiques classiques et populaires de Montréal.

Adresse électronique : etienne.galarneau * umontreal.ca

 

 

Flavia Gervasi

Flavia GervasiFlavia Gervasi est professeure de sociomusicologie à la Faculté de musique de l’Université de Montréal. Elle possède une formation en sciences humaines et en musique et détient un doctorat en musicologie. Ses recherches en sociomusicologie portent sur les méthodes qualitatives d’enquête propres à l’ethnographie musicale en contexte festivalier, ainsi que sur les musiques populaires actuelles et les politiques culturelles dans le domaine des musiques du monde. En effet, depuis son doctorat, elle s’est particulièrement intéressée aux problématiques socio-culturelles et politiques émanant de la mise en spectacle des musiques de tradition orale. Cela lui a permis de mettre au jour et de comprendre les relations entre critères esthétiques et système social d’une part, puis de mesurer l’interaction entre création artistique et politiques culturelles d’autre part. Elle a la responsabilité de planifier le travail de l’équipe de chercheurs et d’étudiants-chercheurs pour tous les volets du projet Développement des publics de la musique au Québec tout en ayant le dossier d’enquête au Théâtre Hector-Charland sous sa direction.

Adresse électronique : flavia.gervasi * umontreal.ca

 

Marie-Pier Leduc

Marie-Pier LeducMarie-Pier Leduc complète présentement, avec le support du CRSH et du FRQ-SC, une maîtrise en musicologie à l’Université de Montréal sous la direction de Michel Duchesneau portant sur le concept de génie musical en France au tournant du XXe siècle. Les recherches de Marie-Pier se concentrent principalement sur la musique française de la fin du XIXe et de la première moitié du XXe siècle, notamment en explorant la presse musicale de l’époque. Elle œuvre également dans le domaine de l’édition d’ouvrages musicologiques (Éditions de la Librairie philosophique J. Vrin) et est présidente du Cercle de musicologie de l’Université de Montréal. Membre de l’équipe de recherche en sociomusicologie de l’OICRM depuis 2011, ses travaux ont porté sur les paramètres de professionnalisation chez les musiciens. Dans le cadre du projet DPMQ, Marie-Pier participera au terrain d’enquête sur l’Orchestre symphonique de Montréal.

Adresse électronique : marie-pier.leduc * umontreal.ca

 

Florence Leyssieux

Florence LeyssieuxFlorence Leyssieux est titulaire d’une maîtrise en musicologie (Musique, immigration et intégration au Québec) de l’Université de Montréal, pour laquelle elle a reçu des bourses du CRSH et de l’OICRM/FESP. Elle réalise actuellement un doctorat (La France et les musiques d’Extrême-Orient (1889-1939) : entre science et esthétique, l’appréhension d’un nouvel objet musical), sous la direction de Michel Duchesneau. Membre de l’équipe de sociomusicologie de l’OICRM, auxiliaire de recherche et d’enseignement à la Faculté de musique, elle est également réviseur pour la revue Intersections (revue de la Société de musique des universités canadiennes). Ses recherches portent sur la réception des musiques d’Extrême-Orient en France au début du XXe siècle, le développement des publics de la musique au Québec, la professionnalisation des jeunes musiciens québécois et l’intégration socioculturelle et professionnelle des interprètes immigrants au Québec. Elle a donné plusieurs communications dans le cadre de congrès (Acfas, CUMS-SMUC, SysMus12, SQRM, McGill et OICRM) et a publié des articles dans La Revue musicale OICRM et Les Cahiers de la SQRM.

Adresse électronique : florence.leyssieux * umontreal.ca

 

Caroline Marcoux-Gendron

Caroline Marcoux-GendronCaroline Marcoux-Gendron mène actuellement une maîtrise en ethnomusicologie à la Faculté de musique de l’Université de Montréal sous la direction de Nathalie Fernando. Détentrice d’un baccalauréat en musicologie et d’une mineure en anthropologie, elle combinera cette double formation en sciences humaines dans un projet qui interrogera la position des musiciens migrants d’origine arabe dans le milieu musical institutionnel montréalais. Membre de l’équipe de sociomusicologie de l’OICRM depuis 2011, elle a publié les résultats d’un premier terrain de recherche sur la professionnalisation des musiciens au Québec en 2012 (Revue musicale OICRM), et elle dirige maintenant le terrain d’enquête auprès du Festival du monde arabe dans le cadre du projet Développement des publics de la musique au Québec (DPMQ). Parallèlement à ses études, elle est coordonnatrice d’événements scientifiques au sein de l’Observatoire interdisciplinaire et création et de recherche en musique (OICRM). Depuis le printemps 2014, elle assure la coordination générale de l’équipe DPMQ.

Adresse électronique : caroline.marcoux-gendron * umontreal.ca

 

Natassja Menezes

Natassja MenezesNatassja Menezes détient un baccalauréat en Sciences de la Communication de l’Université Fédérale de Rio de Janeiro, sa ville d’origine. Elle s’est également investie dans des formations artistiques en musique, histoire de l’art, cinéma d’animation et théâtre. Au Brésil, elle a travaillé en journalisme culturel dans la revue spécialisée en musique classique VivaMúsica ! et dans la revue Veja, plus importante publication du pays. Parallèlement, elle occupait le poste de productrice culturelle et d’agente de presse de la série de concerts classiques Música de Primeira. Ensuite, elle a travaillé comme coordonnatrice des communications du centre d’art contemporain Casa França-Brasil. Elle s’est aussi aventurée dans le milieu de la production audiovisuelle grâce à un stage d’un an et demi en direction artistique à la Rede Globo, le plus important réseau de télévision brésilien. Actuellement, elle poursuit une maîtrise en musicologie à l’Université de Montréal. Son projet porte sur les stratégies de développement du public de jeunes universitaires pour la musique savante à Montréal. Le travail est intégré au projet de recherche Développement des publics de la musique au Québec (DPMQ) de l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM).

Adresse électronique : natassja.oliveira.menezes * umontreal.ca

 

Emmanuelle Piedboeuf

Emmanuelle PiedboeufÉtudiante en deuxième année au baccalauréat en musicologie à l’Université de Montréal, Emmanuelle Piedboeuf s’est récemment joint à l’équipe de sociomusicologie de l’OICRM. Elle a un intérêt prononcé pour la musique contemporaine, ce qui l’a amenée à cumuler plusieurs expériences journalistiques, notamment auprès de La Scena musicale, et en fondant son propre blogue, Montréal en musiques. Emmanuelle s’est d’ailleurs démarquée en remportant en 2013 le prix Montréal/Nouvelles Critiques pour une critique de musique contemporaine. La sociologie de la musique contemporaine et des institutions musicales restent à ce jour placés au centre de ses intérêts.

Adresse électronique : emmanuelle.piedboeuf * umontreal.ca

 

 

Hyacinthe Ravet

Hyacinthe RavetSociologue et musicologue, habilitée à diriger des recherches, Hyacinthe Ravet est Maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne. Elle y enseigne la sociologie de la musique et des arts au sein de l’UFR de Musique et Musicologie ainsi qu’aux étudiants du Département de sociologie. Elle est responsable du Master « Médiation de la musique », mis en place à la rentrée 2014 en partenariat avec l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3. Auteure de Musiciennes. Enquête sur les femmes et la musique (Paris, Autrement, 2011), elle consacre ses recherches à la sociologie de la musique, aux processus de création artistique et à l’analyse des rapports de genre. Plus particulièrement, elle vient d’achever une recherche sur le travail collectif de construction d’une interprétation musicale par un chef et des musiciens (à paraître chez Vrin) ; elle étudie également les femmes chefs d’orchestre et le renouveau de la musique klezmer.

Adresse électronique : Hyacinthe.Ravet * paris-sorbonne.fr

 

Xavier Roy

Xavier RoyXavier Roy complète présentement une Maîtrise en management des entreprises culturelles (MMEC) à HEC Montréal. Son projet de recherche, réalisé conjointement avec la Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux et l’OICRM, porte sur la consommation de la musique savante au Québec et l’impact des dépenses de mise en marché sur la fréquentation des concerts de ce genre musical. Ce projet sera notamment présenté au congrès Cultural Economics en juin 2014. Xavier Roy est présentement Directeur administratif du Festival international de la littérature (FIL), en plus de son rôle de président du conseil d’administration de l’Orchestre symphonique de l’Agora. Avant de se concentrer sur l’administration des arts, il a complété un Baccalauréat en interprétation – Chant classique et baroque à l’Université de Montréal et a donné plus de 200 concerts avec le groupe QW4RTZ au Canada et en Europe.

Adresse électronique : xavier.roy * hec.ca

 

Danick Trottier

Danick TrottierDanick Trottier est chargé de cours à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et professeur affilié à l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM). Il détient un doctorat en musicologie (Université de Montréal/EHESS) et a finalisé au cours de l’année 2010 un stage postdoctoral de deux ans à l’Université Harvard avec l’appui financier du CRSH. De 2006 à 2010, il fut responsable des recensions francophones à la revue Intersections, tandis qu’il a été en 2010 rédacteur invité pour le numéro des Cahiers de la Société québécoise de recherche en musique intitulé « Éthique, droit et musique ». Il a récemment publié dans des revues telles Intersections, Les Cahiers Debussy, Circuit et Filigrane. Il a développé une expertise en sociomusicologie en étant en charge, notamment, du cours d’introduction à la sociomusicologie à la Faculté de musique de l’Université de Montréal. Il a codirigé l’équipe de sociomusicologie au Laboratoire musique, histoire et société de l’OICRM et a réalisé une série de travaux novateurs sur des questions de sociologie de la musique québécoise.

Adresse électronique : trottier.danick * uqam.ca

 

Daniel Turp

Daniel TurpDaniel Turp poursuit depuis 2008 des études dans le programme « Musique, art et société » à la Faculté de musique de l’Université de Montréal. Il anime l’émission « Le mélomane » diffusée sur les ondes de Radio Ville-Marie. Il rédige Le blogue lyrique de Daniel Turp et publie dans le magazine La Scena musicale. Daniel Turp rédige actuellement un livret d’opéra sur la vie de Louis-Joseph Papineau. Il est président de la Société pour les arts en milieux de santé et de la Fondation de la Chapelle historique du Bon-Pasteur. Il a créé le Mouvement Radio-Québec dont l’objectif est de doter l’État québécois d’une radio publique à vocation culturelle et musicale. Daniel Turp a été député à l’Assemblée nationale du Québec (2003-2008) et à la Chambre des communes du Canada (1997-2000). Il est professeur titulaire à la Faculté de droit de l’Université de Montréal.

Adresse électronique : daniel.turp * umontreal.ca

Menu Title